Suite au  jury qui s'est tenu le lundi 30 avril, est admise en formation continue diplômante pour la session 2018/19 la candidate suivante : Mme Esther GRANETIER
.

Depuis la rentrée 2014, les professionnel.le.s du spectacle vivant ont la possibilité de suivre à l'Ensatt une formation intensive de neuf mois (de mi septembre au 30 juin suivant) préparant au métier de Scénographe.

Ce parcours délivre le diplôme ATT, de niveau I (bac+5) conférant le grade Master. Ce diplôme est inscrit de droit au RNCP de niveau I.

L'enseignement est dispensé conjointement à un groupe composé de stagiaires de la formation professionnelle continue et d’étudiants et étudiantes en formation initiale dans une perspective stimulante de croisement de cultures et de confrontation des pratiques et des pensées.

Le volume de formation est de 1 200 heures annuelles. Le programme alterne des temps de cours magistraux, des visites transversales, des rencontres et travaux pratiques sur des spectacles, en interne ou en entreprise.

Ce programme est coordonné par Denis Fruchaud et Alexandre De Dardel et animé par des professionnels et professionnelles ponctuels et ponctuelle, et intervenants permanents et intervenantes permanentes de l'Ecole.


Télécharger le programme de formation (pdf)


Accès à la formation:

Les professionnels interessés et professionnelles intéressées peuvent, sans condition d’âge, postuler aux examens d’entrée.

L’enseignement exige des stagiaires qu’ils soient disposés et disposées à questionner leurs pratiques et savoirs antérieurs.

Depuis 2017, cette formation délivrant lors de la sortie de l'année d'étude (sous réserve de la réussite du stagiaire) un diplôme conférent le grade de Master à sa.son titulaire, le candidat doit être détenteur ou détentrice à l'entrée, d'une formation validant un diplôme équivalent à 180 crédits ECTS ou trois années d'études validées après le baccalauréat.
En cas inverse, l'ENSATT propose au candidat et à la candidate de procéder à une démarche de VAP (Validation des Acquis Professionnels) qui permettra au jury d'apprécier si, par son parcours professionnel antérieur, le candidat ou la candidate a exercé des missions dont les enjeux correspondent à ce qui est attendu d'un stagiaire diplômé d'un bac+3.



Objectifs pédagogiques :

La formation est spécialisée dans la conception d’espaces scéniques pour le spectacle vivant soit, d’espaces dans lesquels la parole théâtrale peut résonner d’une façon inédite et poétique pour parvenir à l’oreille des spectateurs et spectatrices. Cette formation est orientée vers une culture et une pratique de la scénographie dans le domaine des arts de la scène : Théâtre, Danse, Opéra, Spectacle de marionnettes et d’objets.

La maîtrise de la scénographie théâtrale, nécessite des savoirs multiples : connaissance de la scène et de la machinerie, dessin, architecture, sculpture, peinture, dramaturgie, histoire du théâtre… Le cursus permet le partage de projets artistiques et de réflexions avec les autres formations de l’école grâce au savoir des équipes enseignantes majoritairement issues du théâtre. Il tient aussi compte de l’évolution et de la diversité des moyens techniques et du langage, de l’extrême exigence d’une réalité professionnelle et est résolument dirigée vers la recherche et l’innovation.

L‘objectif est de former des professionnel.le.s de haut niveau dans le domaine du spectacle vivant. A l’issue de ce cursus les diplômés et diplômées possèdent la maîtrise de toutes les techniques et langages liés à l’expression et à la réalisation d’une scénographie : peinture, dessin, volume. Ils ont aussi une bonne pratique des logiciels nécessaires à la modélisation d’un projet. Leur culture théâtrale et artistique leur permet tout autant de puiser leur inspiration dans le passé que d’utiliser une écriture contemporaine, ou même de combiner passé et présent.



Pré-requis pour candidater:

Pour être autorisés à se présenter, les candidats et candidates en formation continue doivent justifier d’une expérience professionnelle d’au minimum trois années dans les domaines de l’art, de la culture ou du spectacle ou dans un domaine connexe au parcours de Scénographe.


Il est attendu d’eux une bonne culture générale et plus spécifiquement artistique, concernant les arts de la scène, les arts plastiques, l’architecture, le design, la photographie ainsi qu’une très bonne maîtrise des techniques graphiques, picturales et du volume, des capacités de réflexion et d’analyse, des qualités créatives et imaginatives et une aptitude au travail collectif.


L’examen d’entrée est également ouvert aux candidats et candidates étranger.ère.s qui –outre les conditions précédentes- justifient d’un niveau de maîtrise de la langue française correspondant au Diplôme d’étude en langue française (DELF) niveau C1 du cadre européen commun de référence pour les langues.


Documents à télécharger :

Fiche d'information sur les modalités d'inscription et tarifs 2018-19 (pdf)  

Dossier d'inscription (pdf)


ATTENTION : le dossier d’inscription et le dossier de recherche sont à renvoyer complets et signés, sur support papier à partir du 8 janvier 2018 et au plus tard le 2 mars 2018 à :

ENSATT
Service Formation Continue
4 rue Soeur Bouvier  
69322 Lyon cedex 05
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Pour plus d’informations, contactez claire.lescuyer@ensatt.fr ou 04 78 15 05 33

Pour les examens d’entrée en formation continue 2018/19, le candidat doit constituer un dossier de recherche composant la première épreuve dite d’admissibilité 1. Ce dossier est à renvoyer sur support papier au plus tard le vendredi 2 mars 2018.


SUJET DU DOSSIER ARTISTIQUE - EXAMEN D'ENTRÉE 2018/19 :

Il s’agit d’une proposition de scénographie à partir de la pièce : « Les géants de la Montagne », de Luigi Pirandello, traduction de Stéphane Braunschweig, Les Solitaires Intempestifs, 2015.

Cette proposition sera développée dans un espace que le candidat choisira. Cet espace sera un lieu théâtral existant, ou un lieu que le candidat pourra fictivement investir dans la perspective d’une représentation théâtrale. Le processus de travail (notes et croquis, recherches documentaires) est intégré à la proposition finale ainsi présentée :

  1. Un dossier dactylographié (maximum six pages de format A4) et illustré.

Il s’agit d’expliciter sa proposition plastique à l’aide de documents iconographiques et textuels et de présenter une synthèse donnant les grandes lignes du projet.

  1. Un dossier plastique (format A 3 maximum)

Ce dossier est constitué de maquettes planes, dessins, croquis, photographies. Le candidat ou la candidate doit s’attacher à la lisibilité et à la qualité de sa présentation.

Nota : Le candidat ou la candidate devra également réaliser en complément de ce projet une maquette en volume qu’il devra apporter le jour de l’admission.