Retour menu recherche

 

 

Au cours du second semestre de la 1ère année de leur scolarité à l’ENSATT, l’ensemble des étudiants de première année, durant deux semaines, sont initiés à une démarche d’expérimentation et de recherche. Une problématique de travail, préalablement définie chaque année par l’équipe pédagogique, leur est proposée.

Les étudiants doivent l’explorer au plateau avec les moyens du théâtre.

Le travail ne vise pas à faire du théâtre – à fabriquer des œuvres –, mais à expérimenter des hypothèses susceptibles d’enrichir et de développer la problématique, en mettant à l’épreuve les différents medias du théâtre.

Ces hypothèses sont, bien entendu, des hypothèses créatives, faisant intervenir aussi bien l’imagination, l’intuition, que la réflexion raisonnée et la documentation.

Modalités

Anciennement intitulé « Atelier expérimental », ce temps d’expérimentation et de recherche est désormais désigné sous le nom de « Le Laboratoire ».

Les étudiants sont répartis en trois groupes pluridisciplinaires et encadrés par des enseignants et enseignants-chercheurs de l’école.

Des séances de travail plénières sont également organisées au cours du Laboratoire, dans lesquelles des chercheurs du monde académique ou des artistes viennent leur présenter leurs propres travaux autour de la problématique de travail.

A l’occasion de chaque Laboratoire, en amont et en aval, plusieurs documents et artefacts sont produits : bibliographie, textes programmatiques, textes de bilan, vidéos, photographies, textes dramatiques. La constitution de ces documents vise à initier les étudiants à la démarche spécifique de la recherche-création.


Le laboratoire 2016 : L’affaire Jean-Claude Romand

2015 : La précarité

2014 : Le chaos

2013 : Le fantôme

2012 : L’idiotie

2011 : L’affaire des Sœurs Papin