Retour menu recherche

 

 

« Il faut être deux pour inventer. L’un forme des combinaisons, l’autre choisit, reconnaît ce qu’il désire, et ce qui lui importe dans l’ensemble des produits premiers. Ce qu’on appelle le ‘génie’ est bien moins l’acte de celui qui combine que la promptitude du second à comprendre la valeur de ce qui vient de se produire et à saisir ce produit. »
            Paul Valéry, « De la simulation », Nouvelle revue française, n° 164, 1927.

Le mémoire de recherche réalisé en fin d’études par les étudiants de l’ENSATT s’inscrit – à l’exception des mémoires réalisés dans la filière Administration – dans le champ de la « recherche-création », c’est-à-dire qu’il articule une pratique artistique dans les différentes disciplines (réalisation lumière, réalisation sonore, scénographie, conception costumes et, à partir de la rentrée 2014, écriture dramatique et mise en scène) à une réflexion théorique, nourrie d’un solide travail de documentation.

L’étudiant présente devant jury un ouvrage artistique adosséà une réflexion théorique. La recherche-création que l’étudiant expose, documente et argumente dans le mémoire constitue une véritable mise en perspective critique (esthétique, historique, comparatiste, etc.) de son geste d'artiste. Elle doit nécessairement questionner sa pratique propre et, par-delà, la pratique de son champ ou de son métier. Enfin, elle en propose des perspectives à même de les enrichir, de les renouveler ou d’innover.

La spécificité de la recherche-création suppose que c’est en tant que praticien de la scène que la conception et l’écriture du mémoire sont abordées. Cela exige une mobilité des points de vue, permettant à l’étudiant de penser sa pratique à la fois de l’intérieur et de l’extérieur en alliant à l’esprit imaginatif et créateur un esprit critique, une acquisition et un développement de connaissances.

Liste des mémoires consultables par département :

Mémoires costumiers

Mémoires concepteurs lumière

Mémoires concepteurs sonore

Mémoires scénographes