Étudiants

Insertion professionnelle

Dispositif d’insertion

Les demandes devront nous être adressées au plus tard au 20 juin 2021.

Ce dispositif, initié et géré par l’ENSATT, est destiné à favoriser l’emploi des diplômés au cours des trois saisons qui suivent la fin de la formation initiale et l’obtention du diplôme.

Par décision du Conseil d’administration de l’ENSATT du 4 mars 2021 , les aides à l’insertion professionnelle jusque-là accordées ont été révisées au titre de la revalorisation des salaires et pour mieux prendre en compte l’évolution des conditions de production des spectacles.

A compter de cette date, trois formes de soutien peuvent être apportées.

L’aide au salaire

L’objectif est de faciliter des collaborations de qualité avec des compagnies et/ou avec des théâtres et les débuts des diplômés en jeu, conception costume, conception lumière, conception son, costumiers d’acteurs/actrices; concepteurs/conceptrices costume ; concepteurs/conceptrices lumière ; concepteurs/conceptrices son ; costumiers/costumières  et scénographes.  

Pour solliciter une demande de soutien, l’employeur est producteur délégué du spectacle, détenteur de la Licence 2 d’entrepreneur de spectacle et devra s’acquitter des charges patronales. Il doit avoir réuni des moyens de production lui permettant de créer et d’exploiter le spectacle pour lequel l’aide est demandée.

Le salaire versé par l’employeur aux diplômés, sans distinction de fonction, sera de :

  • 2 250 € brut mensuel si l’employeur est une compagnie, une scène nationale
  • 2 400 € brut mensuel si l’employeur est un centre dramatique national ou un théâtre national

Le remboursement forfaitaire de l’ENSATT est fixé à 2 040€ brut par diplômé et par mois. Une prise en charge est possible jusqu’à 3 postes par projet. L’aide par diplômé est au maximum de 4080€ brut, quel que soit l’employeur. Cette aide peut être allouée une fois. 

Ce dispositif vise à favoriser la mensualisation. La prise en charge par l’ENSATT porte sur la période de création mensualisée (répétitions et premières représentations).

En cas de périodes fractionnées de travail, le salaire sera mensualisé pour une période minimale de 10 jours calendaires. Le calcul de l’aide est établi au 30e de mois (68 € brut x 30 jours).

Cas particuliers

  1. Lorsque la durée d’emploi ne permet pas une mensualisation et est inférieure à 10 jours calendaires, le salaire versé par l’employeur devra correspondre au tarif syndical (CCNEAC) :
  • 110 € brut pour 2 services de répétitions (55 € brut pour un service de 4h)
  • 140 € brut pour 1 cachet de représentation (si 1 ou 2 cachets dans le mois)
  • 125 € brut pour 1 cachet de représentation (si plus de 2 cachets dans le mois)

Pour 2 représentations dans une même journée, le salaire devra être majoré.

L’aide de l’ENSATT reste fixée à 68 € brut /jour.

  1. L’aide par diplômé de 4080 € brut, pourra être répartie, au cas par cas, entre deux employeurs.


    Veuillez enregistrer votre demande en cliquant sur le lien suivant 

L’aide à L’édition

L’objectif est de faciliter la rencontre avec une maison d’édition théâtrale qui s’engage dans la publication du premier ou du second texte d’un écrivain dramaturge diplômé de l’ENSATT.

Il s’agit d’accompagner aussi bien l’écriture que la promotion de l’ouvrage. La prise en charge comprend le remboursement des droits d’auteur (2250 € brut) et une partie des frais de diffusion de l’ouvrage. L’aide versée à l’éditeur est au maximum de 3700 € TTC. 

L’aide au projet

Elle s’adresse aux metteures/metteurs en scène et aux collectifs issus de l’École qui souhaitent monter un premier spectacle et ont réuni des partenaires et au moins un lieu de diffusion. L’objectif étant de déclencher d’autres financements (production, pré-achat, subvention), la participation d’un administrateur ou d’une administratrice au développement du projet sera encouragée.

Le montant de cette aide financière est établi au cas par cas en fonction de la nature du projet, du nombre de ses interprètes ou conceptrices et concepteurs (en particulier issus de l’ENSATT) et de son budget d’exploitation (l’ENSATT ne pouvant en aucun cas intervenir comme productrice ou producteur délégué ou coproductrice/coproducteur). Ce soutien pourra, le cas échéant, être assorti d’un apport en industrie ou en nature (prêt de salles de répétitions ou de matériels).


Prêt de salle

L’ENSATT met à disposition de ses anciens étudiants et étudiantes diplômés, des salles et du matériel pour les aider à poursuivre des expérimentations, préparer des maquettes ou répéter leurs spectacles. Cette possibilité de prêt s’adresse à celles et ceux qui ont quitté l’ENSATT depuis moins de 5 ans. Priorité est donnée aux plus jeunes diplômés ainsi qu’aux collectifs et compagnies composés majoritairement de diplômés de l’Ecole.

Veuillez enregistrer votre demande en cliquant sur le lien suivant

Sous réserve de validation dans la limite des espaces disponibles.

 

Contact : Héloïse GRAMMONT – Responsable de l’insertion professionnelle

heloise.grammont@ensatt.fr – ENSATT – 4, rue Sœur Bouvier 69005 Lyon tél : 04 78 15 05 05
 


Couverture photo : La Parabole de Gütenberg (2017)
Texte et mise en scène Léa CARTON DE GRAMMONT
Crédit photographique Tao BOUTHET

 

Logo pdf

Modalités dispositif d'insertion professionnelle

Télécharger