Ouvertures de l'ENSATT

Radio Free Europe

Librement inspiré de Variations sur le modèle de Kraepelin, Davide Carnevali.

Être magicienne ou magicien est une manière de se relier à l’invisible.

Valentine Losseau, Raphaël Navarro, Clément Debailleul, marraine et parrains de la 81e promotion, travaillent à un workshop inspiré d’untexte de Davide Carnevali, Variations sur lemodèle de Kraepelin, écriture fragmentaire, mimétique du désordre d’un père qui perd la mémoire. En septembre 2019, alors que la coutume veut que les parrains et marraine rédigent une lettre d’accueil à leurs filleules et filleuls, ils écrivaient à trois mains : “Faire de l’impossible un synonyme de liberté créatrice. Un espace où le déséquilibre du réel est pensé comme un enjeu artistique. Être magicienne ou magicien est pour nous une manière de se relier à l’invisible, de se tourner tout entier vers le caché.” Depuis trois ans, des sessions de travail autour de la magienouvelle s’inscrivent dans le parcours des étudiantes et étudiants. La crise sanitaire ayant contraint la Cie 14:20 à interroger les manières de représenter, le temps du confinement a été mis à profit pour faire naître La Veilleuse, cabaret holographique. Forts du succès de ce spectacle, les 14:20 aimeraient poursuivre et partager cette expérience à l’ENSATT.

Il est tout à fait possible d’assister à la représentation de cette Ouverture avant celle de Catégorie 3.1 

Texte de Davide Carnevali

Mise en scène : CIE 14:20

Jeu : Andréas Chartier, Hippolyte Orillard et Christophe Vauthey

Conception costume : Clément Desoutter et Suzanne Devaux

Assistanat conception costume : Mathilde Juillard

Régie de production costume : Tanguy Kretz, Natacha Becet

Atelier costume : Jennifer Ball, Natacha Becet, Inès Catela, Emma Chapon, Apolline Coulon, Louise Daubas, Thelma Di Marco Bourgeon, Emma Euvrard, Ameline Fauvy, Inès Forgues, Aurore Guillemenot, Mathilde Hacker, Valentine Issanchou, Tanguy Kretz, Elise Massih, Mathilde Paris et Lisa Renaud

Habillage : Elise Massih, Apolline Coulon, Loïs Heckendorn, Marnie Langlois et Léa Champin

Conception lumière : Lise Blanckaert et Charlotte Luzier

Régie lumière : Mathilda Bouttau et Elie Martin

Assistanat lumière : Michel Abdallah, Romane Lavigne et Mitzi Lowy

Conception sonore : Tom Beauseigneur et Samantha Bonhomme

Régie générale : Zoé Magnier

Scénographie : Inês Mota et Nina Coulais

OUVERTURES

L’ENSATT est une maison qui s’ouvre régulièrement au public. Elle offre ainsi à toutes celles et ceux qui le souhaitent l’occasion de découvrir les étudiantes et étudiants au travail, et à ceux-ci de prendre la pleine mesure de la place des spectateurs dans la pratique de leur art. Les travaux présentés peuvent être en cours, inachevés par nature (sorties de résidences, fins d’atelier…), ou prendre la forme de véritables spectacles de formats très variés. Ils sont conduits par des artistes de théâtre invités pour l’occasion à travailler à l’ENSATT, par des enseignantes et enseignants réguliers ou par les étudiantes et étudiants eux-mêmes.