Rencontres théâtrales France-Liban

Points de vue sur le Liban contemporain

Lena Saade Gebran – Mona Knio

Quel Liban au théâtre ?

En l’absence de recherches récentes sur une écriture dramatique portant sur le Liban et sur sa présence au coeur d’un imaginaire collectif, relatif aux émigrés et aux étrangers, la présente table ronde se veut un espace voué à l’examen de l’état des lieux de cette écriture, à l’élaboration des interrogations afférentes à son évolution, sa dissémination, son attrait pour un public étranger, et aux réflexions émises par ses auteurs, furent-ils d’origine libanaise ou pas.

Nombreux sont les auteurs dramatiques qui ont évoqué le Liban sur scène. Citons, à titre d’exemples, les dramaturges d’origine libanaise, qui se sont produits en France, au Canada, aux États-Unis ou en Amérique Latine tels que Georges Schéhadé, Gabriel Boustany, Wajdi Mouawad, Abla Farhoud, Hala Moughanié, Alexandre Najjar, Valérie Cachard et bien d’autres. Nous pouvons ajouter encore de nombreux citoyens du monde, qui, imbibés de la magie sacrée du pays des Cèdres, n’ont pu que l’évoquer dans leurs écrits.

Cette écriture dramatique a contribué à l’alimentation d’un imaginaire riche et abondant. Comment ce Liban a-t-il été appréhendé ? A-t-il été expressément évoqué ou symbolisé par ses cèdres, sa mer, ses cimes blanches, ou sa nature généreuse ? Ou alors le nom du Liban a-t-il été tu pour être personnalisé par un prophète à l’image de Gibran dont le célèbre ouvrage demeure toujours d’actualité ? Quels sont les principaux thèmes abordés : serait-ce l’âge d’or, la guerre, les désillusions d’après-guerre, les conflits sociaux, les clivages sociaux ? Quelle époque a-t-elle été la plus retracée,
les vagues d’émigration vers les Amériques au XIXe siècle, les conflits intercommunautaires du XVIIIe au XXe siècle ou les crises économiques lancinantes à l’orée du XXIe siècle ?

Cette table ronde est au programme des 2e Rencontres Théâtrales France-Liban qui se déroulent à l’ENSATT du 6 au 10 janvier 2020.

 

OUVERTURES

L’ENSATT est une maison qui s’ouvre régulièrement au public. Elle offre ainsi à toutes celles et ceux qui le souhaitent l’occasion de découvrir les étudiantes et étudiants au travail, et à ceux-ci de prendre la pleine mesure de la place des spectateurs dans la pratique de leur art. Les travaux présentés peuvent être en cours, inachevés par nature (sorties de résidences, fins d’atelier…), ou prendre la forme de véritables spectacles de formats très variés. Ils sont conduits par des artistes de théâtre invités pour l’occasion à travailler à l’ENSATT, par des enseignantes et enseignants réguliers ou par les étudiantes et étudiants eux-mêmes.

Logo pdf

PROGRAMME DES RENCONTRES THÉÂTRALES FRANCE-LIBAN 2020

Télécharger