Projet de fin d'études

La vision des choses

Marie Demesy

Enchaînant les « petits boulots » Clémence est embauchée en période d’essai dans une grande chaîne de cosmétiques. Après le travail, elle se rend dans un bar où elle rencontre Mickaël qui, lui, travaille pour le leader du bricolage Leroy Merlin. Dès lors, ils se retrouvent régulièrement ; discutent. Puis, on annonce à Clémence que son contrat ne sera pas reconduit.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la 3e et dernière année d’étude de la formation Mise en Scène.
Marie Demesy (Mise en scène 79e promotion) a choisi de mettre en scène le texte d’une étudiante en Écriture dramaturgique de la 80e promotion : Lydie Tamisier.

Lydie Tamisier, écrit une partition rigoureuse où le langage, précaire, est un produit conventionné. Cette écriture du « tel quel » rend compte du désastre de la classe moyenne, fait état d’un système où les êtres humains, à usage unique, sont condamnés à l’exil, d’eux-mêmes et des autres. Supposant que notre communauté sociale est celle de notre travail, comment lutter contre l’isolement dans un système où l’embauche est temporaire ?! Est-il encore possible d' »être-avec » et espérer participer singulièrement à la grande conversation du monde ?     Marie Demesy

Texte : Lydie Tamisier
Mise en scène : Marie Demesy
Regard extérieur : Orane Lemâle
Scénographie : Shehrazad Dermé assistée de Clara Georges-Sartorio
Son et Régie Générale : Félix Mirabel
Lumières : Baptiste Godard
Costumes : Claire Dian
Administration : Emeline Hervé et Adrien Ohana

Avec : Pierre Koestel, Orane Lemâle, Charlotte Mégimbir, Benoit Moreira, Adélaïde Poulard, Lucie Ruda et Alexandra Volay

 

OUVERTURES

L’ENSATT est une maison qui s’ouvre régulièrement au public. Elle offre ainsi à toutes celles et ceux qui le souhaitent l’occasion de découvrir les étudiantes et étudiants au travail, et à ceux-ci de prendre la pleine mesure de la place des spectateurs dans la pratique de leur art. Les travaux présentés peuvent être en cours, inachevés par nature (sorties de résidences, fins d’atelier…), ou prendre la forme de véritables spectacles de formats très variés. Ils sont conduits par des artistes de théâtre invités pour l’occasion à travailler à l’ENSATT, par des enseignantes et enseignants réguliers ou par les étudiantes et étudiants eux-mêmes.