L'école

Mécénat

ENSATT cover

Faire le choix du mécénat à l’ENSATT, c’est s’engager résolument et étroitement aux côtés des créateurs de demain et leur permettre d’expérimenter leur créativité, de rencontrer de nouveaux publics et de construire, ensemble, des projets d’envergure. En tant que mécène, vous pouvez ainsi vous impliquer dans leur formation et devenir partie prenante de leur accomplissement personnel et de leur réussite professionnelle.

Toute entreprise peut participer à une mission d’intérêt général en soutenant la formation des jeunes professionnels du spectacle vivant par l’ENSATT, grâce au versement du solde de la taxe d’apprentissage.

Par ailleurs, l’école a créé avec son partenaire La Colline – Théâtre national la Fondation Entrée en Scène, qui œuvre en faveur de la diversité et l’égalité des chances à l’entrée dans le cursus, et pour accompagner l’insertion professionnelle et le développement des projets des jeunes diplômés.

 

Tout particulier peut faire un don en ligne pour la Fondation — ouvrant droit à réduction de l’impôt sur le revenu de 66 % du montant du don dans la limite de 20 % du revenu imposable — mais aussi en suivre et en faire connaître les actions dans son réseau personnel et professionnel.

Une entreprise ou un organisme, en devenant mécène de la Fondation, bénéficie d’une réduction d’impôt égale à 60 % du montant du don, dans la limite de 20.000 € de réduction par an (ou de 5 ‰ du chiffre d’affaires si cette limite est plus élevée).

S’impliquer dans la mise en œuvre des dispositifs et projets de la Fondation, c’est surtout un témoignage concret de responsabilité sociale et culturelle, qui valorise l’image et l’activité du mécène, permet d’employer ses moyens et les compétences de ses collaborateurs au bénéfice de publics différents, et de s’inspirer de valeurs d’esprit collectif, créativité, solidarité et pédagogie au plus près des bénéficiaires.

 

Contact : Adrien BÉAT – Chargé de conduite et gestion de projets
adrien.beat@ensatt.fr – tél. : 04 78 15 05 47

 

Couverture photo : Façade du Théâtre Laurent TERZIEFF
Crédit photographique Benjamin BOURGEOIS